29 décembre 2012

Si ça se trouve ce n'est pas (vraiment) un connard.

Il faut que je vous parle du « si ça se trouve, ce n’est pas un connard ». Parce que c’est un phénomène très intéressant et totalement inattendu. Intéressant parce qu'il sort de nul part. Il n’a aucune origine, aucun fondement qui ne tienne la route et aucune explication plausible. Un vrai mystère. Et inattendu parce que, étant donné qu'il n’a pas pas lieu d’être, il surgit toujours au moment où on l’attend le moins. Perdue dans un brouillard éblouissant ( "Oh mon dieu... qu'est-ce qu'il est beau!"), noyée entre des nuages de... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 16:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 décembre 2012

Ce soir.

Moi: Je vais encore croire ce que j'ai envie de croireet même plus, si il m'a fait boire.Et rien à foutre de ses gestesde ses "t'es belle", de ses "peut-être"Et tout ce qu'il a faitEt tout ce que j'ai imaginéJe vais croire ce que j'ai envie de croire,en tout cas pour ce soir. Lui: Remplis mon verre, remplis mon coeuravec ton corps, mon CoeurVide, vide, cette bouteillequ'elle m'éclaireViens vite, ma belleau pied quand je t'appelleRemplis mon verreet à la tienne! Moi: Les filles faciles battent des cilsLes hommes les voient entre... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 janvier 2013

One woman show (Première partie)

Live from my salle de bain, en attendant une réponse de l'Homme. «Envie d’un câlin avec mon chéri». Voilà, voilà. C’est envoyé. Sympa comme texto, non? Simple et efficace. Puis c’est bien mon chéri, non? Un rencard au restaurant et une semaine qu'il passe toutes ses soirées chez moi. Je peux lui écrire ce que je veux. Puis la libération de la femme, c’était bien pour ça non? Non. Bon. Bien. Arrête de réfléchir, tu fais ce que tu veux. Respire. Tu veux envoyer un texto. Tu envoies un texto. Point. Je lui ai dit quoi déjà? «Envie d'un... [Lire la suite]
04 janvier 2013

One woman show (Deuxième partie)

.... ... .. . Bon quelle heure il est? Il ne m’a pas répondu, c'est qu'il est en chemin. Parce que oui, s’il ne répond pas sans me faire de surprise de venir, enfin jveux dire, ça n’a, mais alors, aucun intérêt quoi! Autant m’ignorer. Oui. Bon. Peut-être. En attendant on fait quoi pour ça ( s'empoignant la poitrine) bon encore mouillé mon cher et tendre soutif ( oui cheeeer!), c’est pas grave, je le met et hop un petit coup de sèche cheveux. C’est quand même bizarre. C’est bien a lui que je l’ai envoyé? Je me serais pas trompée... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 11:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2013

One woman show (Troisième et dernière partie)

.... ... .. . Et c’est précisément à ce moment-là, que le téléphone va vibrer. Et là, il y a deux possibilités:            -C’est soit ma mère, qui vient de fêter ses trente ans de mariage avec mon père, le seul et unique homme qu'elle n'ait jamais connu, et qui vient aux nouvelles pour savoir si je me nourrie bien et si tout va toujours bien avec mon mystérieux fiancé qu’elle aimerait bien rencontrer, d'ailleurs. Et moi, j'aimerais bien lui dire que le mot "fiancé", c’est pour... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 10:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 janvier 2013

La routine, ou l'intimité dans 30m².

Il se lève en premier. Toujours. Et je ne sais pas comment il se débrouille, mais il refait sa partie du lit et remet la couette bien en place comme si personne n'y avait dormi, avant de descendre de la mezzanine par l'échelle en bois. Moi, je reste couchée. Je suis réveillée bien souvent mais je fais partie de ces gens qui aiment traîner au lit, le matin. Je tends la jambe vers son côté à lui, il a toujours quelques degrés de plus que moi, long cadavre aux pieds et mains gelés. Je sens sa chaleur. Je me tourne, me retourne. Parfois,... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 12:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

28 janvier 2013

Il a lu le blog.

Il a lu le blog.Et maintenant l'Homme Parfait sait que, entre autre, tous les matins, je l'écoute préparer son café. Et que je kiffe ça. Oui, je sais, je suis une psychopathe et ça craint. Moi qui espérait qu'il ne le découvre pas avant quelques années... Mais bon, en même temps depuis qu'il m'a vu ranger ma crème de jour dans le frigo à côté du beurre, je crois qu'il avait quelques doutes.J'ai eu un peu de mal à sortir du lit ce matin. Je veux dire, à en sortir fièrement. Bon déjà en temps normal, c'est difficile de sortir fièrement... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 21:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 février 2013

Je suis une femme battue.

J'aimerais dire j'ai été, au passé. C'était il y a longtemps après tout, des années. J'ai été une femme battue. Je suis une femme battue. De la même façon que je suis brune. Droitière. Que j'aime les chats. Et le Nutella. C'est qui je suis. Pas uniquement bien sûr, ce n'est pas une caractéristique réductrice. Mais ça fait partie de la définition globale. C'est moi.   Parce que j'ai peur. De façon générale. Comme une personne traumatisée après un crash aérien. Les larmes s'évaporent, les doigts se remettent en places, les... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 19:23 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 février 2013

Valentine's day frustration

Je suis frustrée.   Il est 23h. On est le 14 février. Pour ceux qui seraient passés à côté, c'est donc la Saint-Valentin. Et à 23h, le soir de la Saint-Valentin, je m'attendais à autre chose que ça, A autre chose que regarder une série américaine en streaming avec une coupure de chargement toutes les cinq minutes. Non, moi je m'attendais à du sexe. Et putain, je l'avais mérité! Boudinée dans un coret en dentelle, affalée sur le canapé, l'ordinateur sur les genoux, je méritais mieux que ça.   D'accord, on a dit «la... [Lire la suite]
Posté par la fille h à 00:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 février 2013

Je couche le premier soir.

Qu'on se rassure, je n'écris pas cet article pour faire de la propagande et je n'ai pas été payé par un syndicat regroupant les hommes libidineux.   Je trouve qu'il y a un tabou sur le sujet, même en vieillissant, et toujours autant de jugement moralisateur, venant autant des femmes que des hommes.   Je couche le premier soir. Selon l'expression consacrée, je suis une fille facile. Ou une traînée. Une chaudasse. Une salope. Une pétasse. Une pute. Une fille de petite vertu. Sans morale. (Bizarrement, je ne suis pas sure... [Lire la suite]